Publié dans Bof..., Contemporain

Quand le destin s’emmele d’Anna Jansson

C’est parti pour mon avis sur Quand le destin s’emmêle d’Anna Jansson, un roman qui s’annonçait feel-good. Mais qui ne le fut malheureusement pas.

quand-le-destin-semmele

Angelika, dirigeante d’un salon de coiffure, ne fait pas que coiffer les gens, non. Avec Ricky, son employé, ils tentent de former des couples.

Mais les cordonniers étant les plus mal chaussés, Angelika elle-même vit seule depuis la mort de son mari, alors Ricky va la pousser à rencontrer quelqu’un.

Alors qu’elle tombe amoureuse d’un homme mystérieux qu’elle appellera Arséne Lupin, sa vie va se transformer en cauchemar: sa maison est vendue contre son gré.

« Trop bon, trop con » comme dit le dicton et cela s’applique parfaitement à Angelika. J’ai vraiment eu du mal avec les personnages du livres…

Quand elle est victime d’une arnaque, elle se retrouve face à la personne qu’elle soupçonne être l’arnaqueur… Moi à sa place, je l’étriperai, j’exigerai des explications… Pas Angelika. Elle papote tranquillou avec.

Ses soeurs sont fades, Ricky est assez difficile à cerner, bref, je n’ai vraiment pas accroché aux personnages… Ni à l’histoire!

Je passe mon tour!

Publicités

2 commentaires sur « Quand le destin s’emmele d’Anna Jansson »

Laissez une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s