Publié dans Contemporain, J'ai passé un bon moment!

Hôtel des muses d’Ann Kidd Taylor

hotel des muses

Quel livre? Hotel des muses d’Ann Kidd Taylor, un roman contemporain avec de la romance

Pourquoi ce livre? Parce que Calmann-Levy m’a gentiment proposé un partenariat. Vous savez que ce n’est pas le genre de livre que je lis habituellement, mais mes vacances approchant à grands pas, j’ai eu envie de changement. Le bouquin s’est donc retrouvé dans ma valise, direction la Sologne!

De quoi ça parle? Maeve, une biologiste marine, arpente les océans du monde. À l’approche de son anniversaire, elle retourne dans le golfe du Mexique, à l’Hôtel des Muses, fondé par son exubérante grand-mère sur un îlot paradisiaque. Dans ce lieu splendide où elle a grandi, elle veut faire le point sur sa vie.
Ce séjour va prendre une tournure inattendue. Dès son arrivée, Maeve ap­prend qu’un nouveau chef a été embauché : Daniel, son amour de jeunesse, avec qui elle a failli se marier sept ans plus tôt. Puis son frère lui annonce qu’il va publier un premier roman inspiré de sa vie amoureuse. Maeve se sent tra­hie, et bientôt, quelqu’un s’en prend aux requins citrons, son espèce favorite…

Mon avis: Je vous avoue que le résumé m’a attiré. Un hôtel sur une ile paradisiaque… Le pied!

On part donc à la rencontre de Maeve, qui étudie les requins. Nous voila sous les eaux à épier l’approche d’un squale… Dépaysement garanti! Malheureusement, la mission de Maeve est terminée et notre héroïne doit rentrer au bercail pour découvrir que de nombreuses choses ont changées en son absence… Son frère a publié un livre sur sa vie sentimentale ratée, Daniel son ex-fiancé est de retour mais surtout, des requins sont retrouvés morts, amputés de leurs ailerons. On ne s’ennuie pas à l’hôtel des muses!

J’ai adoré les différents personnages. Maeve bien sur, touchante dans ses blessures amoureuses, Perri sa grand-mère, femme forte et courageuse, son frère – dont j’ai oublié le nom – qui m’a fait figure d’un monsieur catastrophe et bien sur la petite Hazel qui m’a touchée et émue. Daniel, n’en parlons pas, avec moi il se serait pris des claques.

J’ai passé un très bon moment à l’hôtel des muses, je recommande tout à fait ce bouquin, de préférence, allongé(e) sur un transat au bord d’une piscine! encore merci à Calmann-Levy de m’avoir permis de le découvrir!

Publicités

6 commentaires sur « Hôtel des muses d’Ann Kidd Taylor »

Laissez une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s