Publié dans Contemporain, J'adore!, Legardinier, Gilles

Ca peut pas rater de Gilles Legardinier

ca peut pas rater

Titre: Ca peut pas rater

Auteur: Gilles Legardinier

Editeur: Fleuve Editions

Nombre de pages: 414

Mon avis:

 

Si vous suivez ce blog depuis un petit moment, vous devez savoir que je suis une fan de Gilles Legardinier.

Alors forcement, quand son dernier livre est sorti, je n’ai pas trop traîné avant de l’acheter.

Encore un livre dont je n ‘ai pas lu le résumé! Mais je savais tout de même que Ça peut pas rater racontait l’histoire de Marie, qui venant tout juste de se faire quitter, décide de se venger des hommes et de ne plus dépendre d’eux.

J’adore l’histoire, les personnages… Legardinier a le talent pour créer des personnages qu’on sent proche de nous, terriblement attachants et… un peu maladroits! Dans chacun de ses livres, il y a toujours un moment ou notre héroïne (ou héros!) se lance dans un plan totalement loufoque et moi j’adore!

Oui, j’adore la folie de ses personnages, ils me font passer un très bon moment, des fois j’en ri aux larmes… Les 400 pages défilent à une vitesse folle et on voit déjà arriver la dernière page avec regrets.

Encore un livre que je conseille!

Publié dans J'adore!, Policier/Thriller

Spellman et associés de Lisa Lutz

Spellman et associés

Titre: Spellman et associés

Auteur: Lisa Lutz

Editeur: Albin Michel

Nombre de pages: 428

 

Mon avis:

Spellman et associés est le premier tome des aventures de la famille Spellman qui compte actuellement 6 tomes, mais seulement 5 sont traduits en français.

J’ai vraiment apprécié les aventures de cette famile d’enqueteurs privés pour qui le plus grand plaisir est d’enqueter… sur les autres membres de la famille ! Pour s’espionner les uns les autres, ils sont forts, mais quand l’un des leurs disparait, surement kidnappés, ils vont avoir du mal à mettre leurs talents en oeuvre!

Nous avons tout d’abord les parents, Albert et Olivia, detectives à leurs comptes depuis quelques années, David l’enfant parfait, qui a preferé devenir avocat plutot que de rester dans l’entreprise familiale, Isabel l’enfant qui a fait les 400 coups et qui travaille pour ses parents depuis qu’elle a 12 ans et enfin Rae qui espionne, file et epie les gens depuis qu’elle sait marcher. Et n’oublions pas non plus l’oncle Ray.

C’est drole, c’est fluide, c’est bien écrit, on ne s’ennuie pas une minute !

J’ai eu du mal à lacher le livre tellement je voulais savoir la suite. Vous connaissez le fameux « Allez, encore un chapitre et je dors » ? finalement on lit 3 chapitres de plus et le lendemain on est crevé.

Bref, une super découverte pour moi, vite le tome 2!

Publié dans Contemporain, Safier, David, Sympa, mais sans plus

[Avis] Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché de David Safier

le fabuleux destin d'une vache

Titre: Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché

Auteur: David Safier

Format: E-book

Mon avis:

Pourquoi ce livre? Hey bien, il faut dire qu’un titre aussi loufoque m’a forcement attiré, d’autant plus que j’ai découvert David Safier il y a quelques temps avec Maudit Karma et que j’avais beaucoup apprécié.

Mais sincèrement, j’ai été un peu déçue. Je m’attendais à beaucoup plus d’humour! Mais si on n’a pas de franche rigolade en lisant ce livre, on ne peut s’empecher de sourire devant des situations parfois incongrues! Malheureusement ces situations sont trop rares à mon gout.

Ce livre est assez perturbant, car on découvre cette histoire au travers des yeux de Lolle, une jolie vache qui reve de fonder une grande famille. Je n’ai pas l’habitude des histoires racontées par des vaches! Lolle découvre un jour que son fermier est très endettée et va devoir mener tout son troupeau à l’abattoir afin d’éponger ses dettes. Panique totale pour notre héroïne qui s’empresse d’avertir les vaches et les taureaux de son troupeau, lesquels éclatent de rire « Les humains voudraient nous tuer pour nous manger? C’est ridicule! »

Seule une petite poignée de vaches décide de suivre Lolle et de s’enfuir, sur les conseils du chat Giacomo, jusqu’en Inde ou les vaches sont sacrées. Malheureusement, le fermier et son chien maléfique Old Dog vont tout faire pour les retrouver! Commence alors pour nos amies bovines, un fabuleux periple qui les fera traverser tous les Etats-Unis, dormir dans l’antre d’un Yéti sur l’Himalaya et d’autres péripéties…

Bon, aprés cette lecture, je remarque que David Safier aime beaucoup les chats italiens, aprés Don Giovani dans Maudit Karma, on a cette fois Giacomo, un chat qui parle avec un horrible accent italien tout au long du livre. Au début, c’est sympa, mais au bout de 380 pages, ça devient lourd. On retrouve aussi une forte ressemblance entre la psychologie humaine et la psychologie bovine et c’est assez… perturbant!

Le thème principal de ce livre est la recherche du bonheur (tiens, ça me rappelle un peu Maudit Karma), mais il aborde aussi l’homosexualité, l’acceptation de la différence de l’autre…

Donc oui, j’ai été déçue du Fabuleux destin d’une vache, mais ce fut tout de même une lecture sympathique, bien que traînant un peu trop en longueur.

Cette lecture entre dans mon challenge Weltmeister!

weltmeister-challenge2