Publié dans Actualités, Bof..., Fantastique

The Vanishing Girl de Laura Thalassa

Je remercie une fois de plus NetGalley et Amazon pour la lecture de ce premier tome.

vanishing

Le résumé m’avait attirée et j’ai été ravie d’avoir été choisie pour le lire.

Chaque nuit, Ember disparait: dès qu’elle s’endort, elle se téléporte, indépendamment de sa volonté. C’est la même chose depuis 5 ans. Quelques jours après ses dix-huit ans, le gouvernement toque à sa porte: Ember est leur propriété, et il compte bien se servir de ses extraordinaires pouvoirs pour arriver à ses fins.

Le résumé est attirant, mais malheureusement, l’histoire part dans tous les sens. Déjà, ne vous attendez pas à de l’action. Une romance bien mièvre, niaise et dégoulinante de chamallow à paillettes va prendre 80 % du roman. Bah oui, notre héroïne dit « Je t’aime » à un mec cinq jours après l’avoir rencontré. Normal.

Elle se réveille un matin avec des traces dans le dos, que fait-elle? Elle se fait tatouer tout le dos afin que personne ne voit les marques. NORMAL. Je fais exactement la même chose quand je me mets du stylo sur la main. C’est d’ailleurs la qu’on voit que l’auteure n’a aucune connaissance en tatouage. Ember n’a pas le tattoo qui gratte et qui pèle. Alors qu’elle ne l’hydrate même pas. Quelle chance! Et surtout, elle se baigne entièrement 3 jours après. Et l’encre tient bien sur.

Quand Ember arrive au centre, elle ne sait pas se battre, mais une semaine après elle gagne contre une fille qui s’entraine depuis cinq ans. NORMAL.

Ah, et le plus drôle, c’est surtout les réactions absolument pas normales de l’héroïne. Par exemple, quand elle apprend que son mec a 19 ans (soit un an de plus qu’elle) c’est limite si elle ne dit pas : « Oh, mon Dieu, il est tellement plus vieux que moi! ». Crédibilité Zéro.

Bref, je m’acharne sur cette pauvre Ember, mais franchement elle tient ça de ses parents! ATTENTION MINI SPOILER Les parents d’Ember n’arrivant pas à avoir d’enfant, ils ont accepté que le gouvernement les aide à concevoir. En échange, leur enfant devra servir deux ans dans l’armée. Non, mais sincèrement, qui accepterait ça? FIN DU MINI SPOILER.

Enfin, vous l’aurez compris, je suis très déçue, car ce roman avait du vrai potentiel pour être une excellente dystopie… Et tout s’englue dans une romance à la con et des incohérences dans tous les sens. Dommage!

Publicités

Laissez une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s