Publié dans Dystopie, J'ai passé un bon moment!

Dry de Neal et Jarrod Shusterman

J’ai failli débuter la lecture de ce roman la semaine de la canicule. Ah ah ah.

Heureusement, j’ai commencé un autre livre entre temps!

Parce Dry donne soif. Très soif. En Californie, la fin du monde est proche : il n’y a plus d’eau. Plus une goutte ne sort des robinets.

Et moi, j’ai poussé le vice en terminant ma lecture dans mon bain.

dry.jpg

De quoi ça parle?

Avez-vous déjà eu vraiment soif ?
La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…
Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

Mon avis:

J’ai vraiment apprécié cette lecture angoissante et stressante, même si je trouvais qu’elle n’allait pas toujours au fond des choses. Après, il s’agit d’une lecture orientée jeunesse, mais je ne sais pas, il me manquait un petit quelque chose.

On suit l’évolution de la pénurie d’eau au travers des yeux de quatre personnages : Alyssa, Henry, Jacqui et Kelton. Il est intéressant de voir les réactions de chacun face à une telle crise, même si j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages. Surtout à Alyssa. Je trouve qu’elle fait un nombre impressionnant de choix idiots (qui la mettent en danger) et jamais personne ne lui dit rien.

Ce roman d’anticipation risque d’être un roman contemporain d’ici peu de temps… Et ça, ça me fait peur. Je suis partie au Groenland cet été, et j’ai bien vu les actions du réchauffement climatique. Plus de 20 degrés tous les jours, pas de neige… Effrayant.

Moi qui ne boit que de l’eau du robinet, je dois avouer que j’ai été acheté un pack d’eau.

On ne sait jamais.

Auteur :

Blogueuse littéraire et autrice, partager ma passion des mots me tient à coeur!

2 commentaires sur « Dry de Neal et Jarrod Shusterman »

  1. J’ai bien aimé ce livre mais je m’attendais à mieux quand même. La réflexion est super intéressante et le comportement des gens est réaliste mais il me manquait « le truc ».

  2. C’est vrai que l’on se dit que les auteurs ne sont pas loin de la réalité… Quand on voit le climat et que l’on imagine les tensions/révoltes comme celles décrites dans le livre… C’est effrayant ! Une bonne lecture pour moi aussi. Très prenante !

Laissez une trace de votre passage!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s